Pages

mardi 1 mars 2011

Hommage à Annie Girardot - Le mot de Pierre Lescure et les images

Voici les images, émouvantes, de la remise de ce Molière d'honneur à "Mademoiselle Girardot" par Alain Delon. Retrouvez plus bas celles de son Molière de la comédienne.






En rendant hommage ici à Annie Girardot, l’ensemble des membres de l’association des Molières pense bien sûr, d’abord, à la très grande comédienne qu’elle a été.
Le Molière d’honneur qui lui a été attribué en 2002 couronnait une carrière qui s’est illustrée dans un grand nombre d’œuvres de grande qualité (chacun se souvient de son rôle dans Madame Marguerite qui lui valut un autre Molière).
Mais il faut se souvenir - et seuls les plus anciens en ont été les témoins -  du séjour fondateur qu’Annie Girardot a fait à la Comédie Française sous la direction de très grands metteurs en scène: Maurice Escande, Jean Meyer, Jacques Charon et Michel de Ré entre autres. Elle a fait éclore son talent, construit et structuré ses immenses qualités de comédienne aussi bien dans les classiques (Tartuffe, les Amants Magnifiques, l’Amour Médecin) que le répertoire shakespearien (La Nuit des rois), comme enfin dans des textes plus modernes comme la fameuse Machine à écrire de Jean Cocteau.
C’est sa carrière théâtrale que nous saluons ici. Son immense carrière cinématographique fait partie de notre mémoire collective dans des tragédies comme dans des comédies populaires et des classiques du cinéma européen. Et l’on pense bien sûr à Rocco et ses frères de Luchino Visconti.
Comme vous sans doute, j’ai apprécié que l’édition du Journal le Monde de ce mercredi 2 mars 2011 propose à la une le si beau visage de la jeune Annie Girardot à l’orée des années 60, comme le somptueux cliché noir et blanc tiré du film de Visconti et proposé dans les pages qui lui sont consacrées à l’intérieur du journal.
Il était temps ai-je pensé comme vous, je le répète, d’oublier quelques instants la maladie d’Alzheimer et le tragique des dernières années pour ne retenir que la très grande comédienne française.
Pierre Lescure,
Président

Annie Girardot a reçu, la même année, en 2002, le Molière de la comédienne pour Madame Marguerite.
Voici les images :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire